Meylan Grenoble Handibasket

un jour avec,

Le MGH recevait Strasbourg ce samedi en match en retard de la 12ème journée du championnat de N1B. 

L'occasion pour Meylan de recoller au peloton de tête pour espérer finir dans les 4 premières places du championnat et battre un concurrent direct. 

Le début de partie est équilibré malgré l'arrivée tardive des visiteurs. Au bout de 5 minutes, Meylan-Grenoble passe en press et prend les devants après 10 minutes : 18 à 10.

Le 2nd quart est plus équilibré. Le MGH est plus maladroit et Strasbourg trouve plus de solutions offensives. 14 à 14 dans cette période ce qui porte le score à la mi-temps de 32 à 24 pour les locaux.

Au 3ème quart, le MGH intensifie son press. Strasbourg est dépassé et Meylan enfile les perles grâce notamment à Sousa et Levrat ( 8pts chacun) ce qui permet aux isérois de mener 56 à 37 à 10 minutes de la fin du match. (QT 24-13 MGH)

Le dernier quart voit Strasbourg jeter toutes ses forces dans la bataille avec en leader Ibrahim (15pts) mais le MGH, malgré les changements, gère tranquillement son avance et remporte le match 70 à 60 sans difficulté. (QT 23-14 Strasbourg).

Cette victoire fait du bien aux isérois mais il faudra confirmer samedi prochain, contre Corbeil, encore à domicile, pour continuer à espérer faire partie des 4 premiers en fin de saison.

Cette rencontre du samedi 1er avril sera suivi par notre partenaire Enedis qui, à cette occasion, renouvellera son partenariat avec le MGH.


Détail de la rencontre

MGH   70-60   Strasbourg

MGH : Lamy, Gonçalves (2), Farge (14), Sousa (10),  Avah Mbida, Ndi (4), Levrat (18), Latreche (2), Kherbache (6), Bourenane (14)

Strasbourg : Ndao (8), Novas, Ibrahim (17), Benetas (3), Maurer (2), Khribech (6), Bodemer (8), Soltykhanov (16)

David Levrat





une DÉFAITE qui fait mal,

Ce samedi, le MGH se déplaçait à Talence pour y affronter le centre fédéral. 

Tout juste de retour de la coupe d'Europe, Meylan se sentait prêt à obliger l'adversaire à un combat physique d'autant plus que, ce dernier, démarrait la partie en press.

Mais l'arbitrage français et européen est bien différent et Meylan est rapidement sanctionné par les arbitres et accusent des problèmes de faute. 18-12 pour le centre fédéral après 10 minutes avec un jeu d'attaque très collectif.

Au 2nd quart, Meylan réduit l'apport offensif des jeunes du pôle mais n'arrive pas à rattraper son retard tant le jeu est trop individualiste. A la mi-temps, le score est de 27-24 pour les locaux. (QT 12-9 MGH)

Le 3ème quart est très haché et le press du centre fédéral gêne toujours le MGH. Incapable de faire de bons blocs et de se libérer, le MGH tient la baraque en défense et n'est toujours mené que de 3 points avant le dernier quart : 35-32. (QT 8-8)

Comme lors des 30 premières minutes, le MGH ne trouve pas de solution collective contre la défense du centre fédéral. Les individualités ne parviennent pas non plus à faire la différence et les locaux s'imposent logiquement 52-47 avec une belle maîtrise dans le money time. 

Il faudra vite se remette sur pied et gagner les 2 prochains matchs à domicile pour espérer faire partie des 4 premiers à la fin de la saison régulière.

Cette équipe de Meylan alterne le bon et le moins bon ce qui n'offre aucune certitude quant à la fin du championnat.

Détail de la rencontre : 

Centre fédéral   52-47    MGH

Centre : Leclercq (1), Evanno (25), Khalil, Clary, Trabuchet (9), Damoiseau (13), Roa (2), Mariani (2)

MGH : Lamy (2), Gonçalves, Farge (8), Avah Mbida, Ndi (1), Levrat (18), Latreche, Kherbache, Bourenane (18)


David Levrat

le niveau etait trop haut

Le MGH jouait en cette fin de semaine une coupe d'Europe à Nottwill en Suisse.
Les équipes présentent étaient Cologne (Allemagne), Baski (Russie), Kardemir (Turquie), Pilatus (Suisse) et Meylan Grenoble Handibasket. Les 3 premiers se qualifiaient pour une finale et les deux derniers étaient éliminés.

Sans surprise, le MGH termine dernier de sa poule sans la moindre victoire mais les joueurs ont tout donné malgré la différence évidente de niveau. En effet, la majorité des équipes présentes étaient professionnelles contrairement au MGH.

Les isérois étaient conscients que la qualification étaient hors de portée malgré l'absence de 3 joueurs majeurs de l'équipe favorite : Cologne. Meylan s'entraîne 2 fois par semaine contrairement aux autres équipes présentes qui s'entraîne tous les jours.

La compétition a débuté le vendredi à 13h30 pour le MGH contre Baski. Pas du tout dans son match, Meylan se fait punir en première mi-temps par une équipe russe sûre de son basket 41 à 13. La seconde mi-temps est plus équilibrée mais Meylan ne parvient pas à rattraper son retard, score final 65-40.

Le second match avait lieu à 18h contre l'équipe locale des Pilatus. Le MGH rentre mieux dans la partie et reste au contact des Pilatus à la mi-temps 32-23. Le troisième quart voit les Pilatus augmenter légèrement leur avance pour mener 50 à 37 à 10 minutes de la fin du match. Meylan craque dans le dernier quart et encaisse un sévère 25 à 9 qui porte le score final à 75 à 46.

Le troisième match se déroulait à 9h le samedi contre Cologne. Bien que diminué par l'absence de 3 joueurs, les allemands entament mieux le match et prennent 10 longueurs d'avance rapidement. Le MGH refait surface pour n'être mené que de 4 points à la pause 34-30. Meylan-Grenoble va même prendre les devants dans cette rencontre avant de craquer sur la fin et de s'incliner 61 à 53.

Enfin le dernier match avait lieu contre le futur vainqueur du tournoi Kardemir. Alors qu'on s'attendait à un score explosif en faveur des Turcs, le MGH a montré une combativité appréciée par tout le monde. Mené 32-18 à la mi-temps, Meylan n'a rien lâcher malgré le défi physique imposé par les Turcs. L'écart final est large (73-44) mais le niveau d'engagement proposé sur le terrain ne peux promettre que de bonnes choses pour la fin de saison dans le championnat français.

Une dernière place attendue, même s'il y aura des regrets de ne pas avoir battu Cologne qui, étant diminué, était à la portée des meylanais. 3 défaites assez large contre des équipes biens meilleures mais le MGH n'a jamais baissé les bras et les joueurs ont tout donné jusqu'à la dernière minute du tournoi.

Il faudra se servir de cette belle expérience pour aller chercher une place dans les 4 premiers du championnat et ainsi participer au final four début mai à Lille pour espérer devenir champion de France de Nationale 1B.

Pour finir, je tiens quand même à féliciter tous les joueurs présents pour leur engagement et leur combativité. Personne n'a rien lâché et tout le monde a été concerné malgré les défaites qui s'enchaînaient.
Pour beaucoup, c'était une expérience nouvelle ou alors pas vécu depuis très longtemps et cela a permis de voir le chemin qu'il reste à parcourir pour devenir une grande équipe.

Le prochain match du MGH aura lieu ce samedi du côté de Talence pour affronter le Centre Fédéral à 17h pour le compte de la 19e journée.

Classement final de la compétition :
1) Kardemir
2) Baski
3) Pilatus
4) Cologne
5) MGH

David LEVRAT

une victoire importante

Ce samedi, Meylan (6ème) recevait Gennevilliers (2ème) pour son 3ème match d'affilée à domicile. Le MGH se devait de s'imposer pour espérer se classer dans les 4 premiers à l'issu du championnat afin de participer au Final Four.

Le match débute très bien pour les isérois. Appliqué en défense comme en attaque, le MGH parvient à trouver de belles situations offensives et, à l'inverse, stoppe tous les assauts des franciliens. Après 10 minutes, Meylan-Grenoble mène 14 à 6.

Le second quart est du même acabit. Gennevilliers trouve plus de solutions offensives mais ne parvient toujours pas à arrêter les attaques meylannaises. Le jeu collectif des locaux est efficace et leurs permet de mener à la pause 33-16. (QT 19-10 MGH)

Au 3ème quart, la tendance va s'inverser. Meylan fait tourner son effectif pour préparer au mieux la coupe d'Europe et Gennevilliers en profite. Encore une fois, c'est une défense en press qui va poser des soucis au MGH. Non soucieux des consignes et souvent individualistes, les meylannais ne parviennent que très rarement à franchir la défense francilienne et voit leur adversaire revenir à 47-35 à 10 minutes de la fin de la rencontre. (QT 19-14 Gennevilliers)

Le dernier quart est haletant. Le coach D. Levrat, continue ses rotations alors que Gennevilliers se rapproche. L'écart se resserre au fil des minutes mais le temps s'écoule trop vite pour les parisiens qui viennent mourir à 4 petits points, 58 à 54. (QT 19-11 Gennevilliers).

Une bonne première mi-temps suivi d'une seconde beaucoup moins enthousiasmante. Les nombreuses rotations de la seconde période ont permis à tous les joueurs d'avoir des sensations avant de partir en Suisse ce jeudi pour l'Euroleague 2, où 4 matchs en 2 jours attendent Meylan dans une poule très relevée.
Par contre, ces nombreuses rotations ont entraîné une variation de niveau qui n'est pas normale dû en grande partie au non respect des consignes en seconde période.


Détail de la rencontre :

MGH     58-54     Genneviliers

MGH : Lamy, Gonçalves, Farge (17), De Sousa (4), Mbida (2), Ndi (7), Levrat (17), Kherbache (2), Bourenane (9)

Genneviliers : Abdali (12), Hamache (2), Djallali (9), Khelafi (16), Nait Chellal, El Haddaoui (15)

David LEVRAT