Meylan Grenoble Handibasket

Lannion un deplacement difficile...

Battus l'année passée en terre bretonne, nous savions que ce match important pour viser la quatrième place allait être difficile à jouer. Mais de là à se retrouver privés de nos deux meneurs, Fred Guyot et Miguel De Sousa, tous deux blessés et absents des terrains pour au moins 15 jours, nous ne l'avions pas prévu.

C'est donc un groupe de seulement 8 joueurs qui a pris la route vendredi en direction de Lannion à 1100 kilomètres...

Bien que diminué, le MGH a attaqué ce match plein d'envie et a pris rapidement la tête en menant 8-0. Nos adversaires surement rassurés par l'absence de nos deux meneurs se sont laissés surprendre. Une fébrilité vite comblée car ils ont su revenir au score rapidement.

Au fur et à mesure du jeu, nous allions réussir à poser notre jeu et à développer de jolies choses collectives. Mais en même temps nous n'arrivons pas à fermer notre défense et nos adversaires vont se régaler dans la raquette.

Après 20 minutes de jeu, les deux formations sont encore au coude à coude 33-31.

Coach Peguet va alors décider de changer de défense, un choix payant puisqu'il va contraindre les bretons à shooter de loin.

Le coach adverse va alors répliquer en passant en défense tout terrain. Une défense usante qui va fatiguer nos joueurs, les changements possibles étant réduits du fait des absences.

Un travail de sape qui va payer puisque dans le dernier quart-temps, nous avons à plusieurs reprises l'occasion de prendre l'avantage mais nous manquons plusieurs shoots de dessous à cause de la fatigue.

Une défaite 60-55 décevante mais malgré tout honorable vu l'absence de deux pièces maîtresses.


Ce samedi en recevant Meaux, actuel second du championnat, à 18h au gymnase du Charlaix, il va à nouveau falloir trouver les ressources pour leur tenir tête et encaisser leur pression physique pendant 40 minutes.